Bienvenue !

Actualité

Penser (à) l’Opéra, mon premier ouvrage collectif académique
Pas moins de huit disciplines scientifiques se retrouvent au cœur de cet ouvrage que j’ai eu le plaisir de diriger, imaginé à la suite de notre séminaire de décembre 2019.

 

 

 

Gérer une organisation à but non lucratif, mon premier manuel chez Dunod
Associations, fondations, établissements publics, derrière l’étiquette « OBNL » se cachent de nombreuses réalités. Je suis heureux de publier ce manuel que j’ai imaginé comme un équilibre entre théorie, pratique et applications.

Mon parcours en chiffres

9

Contributions de vulgarisation

7

Articles scientifiques publiés

4

Années d’enseignement

3

Ouvrages personnels ou collectifs

Continue Reading
  • Quelques mots d’accueil

    Ecrire est, pour moi, un besoin, une nécessité. Un besoin d’exprimer ses idées.
    Les confronter, les réinterpréter, les réaffirmer pour construire sa pensée et ce que l’on est.

    S’engager, c’est aussi, au-delà du contenu de l’engagement, porter un message : expliquer pourquoi agir est une nécessité, pour soi, pour les autres, pour le présent et pour l’avenir.

    C’est enfin transmettre une passion et une énergie. Proposer à chacun une nouvelle vision de l’action individuelle et collective.

  • Transmettre

    Transmettre est la raison d’être et d’agir de mes activités. Avec Laurent Alexandre, je considère que « professeur est le métier le plus important au XXIème siècle. » (in La guerre des intelligences, JCLattès).

    Ce site est un moyen parmi tant d’autres pour assurer la transmission de ce qui me stimule, et, par-là même, de fixer par écrit le parcours et le fil de pensée qui m’a conduit à jusqu’à la recherche académique en sciences de gestion.

    Guillaume PLAISANCE

Mes dernières publications

Articles, tribunes, chroniques, recensions, humeurs...

Resilience in Arts and Cultural Nonprofit Organizations: An Analysis of the Covid-19 Crisis in France

Cet article cherche à analyser la résilience des organisations à but non lucratif (associations) du secteur artistique et culturel en France pendant la crise de la Covid-19. Une large enquête et des régressions logistiques multiples mettent en évidence la disponibilité des ressources, l’impact de la crise, les besoins des OBNL et les réformes qu’elles ont menées lors du premier confinement français. Cette étude montre que la résilience de ces organisations doit être différenciée entre la continuité des activités et la persistance organisationnelle. La résilience dans le domaine de la culture et des arts est spécifique, repose sur des réformes et nécessite un soutien particulier des partenaires.

Lire cet article scientifique en intégralité ici

Governance and Accountability Weaknesses in French Nonprofit Organizations: Are They a National Exception?

Cet article étudie les associations françaises, leur gouvernance et leur reddition des comptes. L’échantillon est composé d’associations de grande taille, en termes de réputation et de ressources. Leurs rapports et déclarations sont analysés. A l’aide de régressions multiples, l’étude montre la pertinence des domaines d’intervention, des statuts juridiques et des domaines et types d’action pour expliquer les mécanismes de gouvernance. Les pratiques de reddition des comptes sont peu influencées par les caractéristiques structurelles. L’étude met en évidence de nombreuses faiblesses dans la gouvernance des associations mais elle souligne aussi l’inapplicabilité de la littérature actuelle et la nécessité de construire une recherche spécifique aux associations françaises. Elles ne sont pas soumises aux mêmes influences structurelles que les autres organisations à but non lucratif..

Lire cet article scientifique en intégralité ici

French Nonprofit Organizations Facing COVID-19 and Lockdown: Maintaining a Sociopolitical Role in Spite of the Crisis of Resource Dependency

La crise sanitaire du Covid-19 devient une crise globale qui touche toutes les sphères collectives. Les associations françaises tentent alors de participer à la réponse à la crise mais, en dépit de cet engagement, elles subissent de plein fouet les conséquences de la crise et souffrent du manque de ressources qui est déjà structurel chez elles. L’objectif est de comprendre comment elles ont réagi à la crise en composant avec ce manque. L’article s’appuie sur une enquête de grande ampleur auprès des associations durant le premier confinement. Les résultats montrent que les associations ont considérablement réduit leur activité, tout en essayant de maintenir des liens sociaux si possible. L’impact économique est cependant très fort, malgré la réorganisation des modalités de travail.

Lire cet article scientifique en intégralité ici

Soutenance de ma thèse de doctorat

Le 30 septembre 2021 à 9 heures, j’ai soutenu ma thèse de doctorat intitulée La contribution des mécanismes de gouvernance à la performance et à l’impact des organisations a but non lucratif – Une approche par les parties prenantes de la gouvernance des associations françaises.

La soutenance s’est tenue devant le jury composé de Pascal BARNETO, Nicolas BERLAND, Elisabeth BERTIN, Stéphanie CHATELAIN-PONROY, Nathalie DUBOST, Gérard HIRIGOYEN et Peter WIRTZ. A son issue, le grade de docteur m’a été attribué.

Pour en savoir plus sur ma thèse, rendez-vous sur la page dédiée.

Guillaume PLAISANCE – Guillaume PLAISANCE – Guillaume PLAISANCE